Le calcul des charges en portage salarial

En portage salarial, vous bénéficiez de la couverture sociale au même titre qu’un salarié classique. Cette protection à un effet sur votre rémunération, vous pouvez effectuer une simulation de salaire en portage salarial pour comprendre comment. Ces cotisations sont prélevées sur le CA et correspondent au chômage, assurance maladie, retraite, allocations familiales ainsi que la CSG.


De nombreux avantages existent dans le portage salarial pour les indépendants qui souhaitent démarrer leur activité. Il y a tout de même certains inconvénients. En effet, ces cotisations sociales diminuent le chiffre d’affaires et par conséquent le salaire. Il faut donc faire attention à elles lorsque vous calculez votre rémunération en portage salarial.

Les différentes charges sociales en portage salarial

Les charges salariales et patronales en portage salarial varient énormément car elles sont dépendantes du salaire brut du porté.

Quelles sont ces charges en portage salarial ?

Dans le versement des cotisations sociales, l’employeur comme le salarié participent au financement des retraites complémentaires, formations professionnelles ou encore de la Sécurité Sociale. Dans le portage salarial, ce versement existe aussi et le porté doit donc contribuer à ces cotisations.

Les charges salariales

Le porté doit payer les cotisations sociales, comme un salarié classique. Sauf que c’est la société de portage qui s’occupe de les reverser à des organismes comme l’URSSAF. En contrepartie de son salaire mensuel brut, le consultant finance plusieurs aides sociales pour ainsi bénéficier des indemnités chômage, maladie ou retraite.

Les charges patronales

Vous trouverez dans cette liste certaines cotisations sociales que le consultant en portage salarial doit payer : 

  • Retraite complémentaire
  • Assurance chômage
  • CSG / CRDS
  • Aide au logement
  • Congés payés

 On retrouve bien les mêmes charges que dans le salariat classique

Les frais de gestion

Dans le calcul du salaire net des portés, il faut prendre en compte les frais de gestion liés au portage salarial. 

Les cotisations sociales pour un consultant porté

Le salarié porté et le salarié d’une entreprise privée possèdent les mêmes avantages. Ils cotisent au chômage, à la retraite, à la prévoyance ainsi que les congés payés. Ces cotisations permettent une sécurité sociale en cas d’arrêt de travail ou encore un arrêt des activités.

Plus de charges sociales

Étant lié à un contrat de travail, le porté doit payer des cotisations sociales et la société de portage s’occupe de les reverser aux organismes.

Ce sont des cotisations plus élevées que pour un micro-entrepreneur. Dans le portage salarial cela s’élèvera à environ à 23% de cotisations salariales et 45% patronales. Un micro-entrepreneur aura 22% de cotisation salariale.

Dans les cotisations salariales, on retrouve notamment la CSG, la CRDS, la cotisation logement… Ce qui lui donnera accès à une couverture sociale complète (assurance maladie, chômage, retraite, mutuelle…) 

Le fonctionnement de la commission de gestion

Dans le portage salarial, une commission de gestion est prise sur le chiffre d’affaires hors taxe. La société verse un salaire mensuel au porté après une déduction des frais de gestion (entre 3% et 15%) ainsi que les taxes fiscales et parafiscales.

Sur votre chiffre d’affaires hors taxe est prélevée une commission de gestion entre 3 et 15% selon les sociétés de portages et en échange vous avez les gestions administratives de gérées ainsi que le statut de salarié donné.

Cette commission permet, dans un premier temps de rémunérer la société de portage mais aussi d’offrir des avantages et services de qualité aux portés (RC pro, avance de trésorerie, extranet, un service de relance d’impayés…)

De plus, la société assure des services de qualité (accompagnement personnalisé, accès à un réseau professionnel partenaires…)

Chez UnCDI, vous avez trois forfaits mensuels qui comportent plus ou moins d’avantages (frais professionnels, titres restaurants…)

De plus, si vous cooptez une personne, vous récupérerez 10% du montant TTC facturé sur ce compte, chaque mois et à vie ! 

Qu’entend t-on par cotisation sociale ?

Les cotisations sociales sont l’ensemble des cotisations patronales et salariales. Elles permettent de financer le régime général. Elles sont plus élevées en portage salarial que pour les statuts indépendants classiques.

Les charges sociales dans le portage salarial

En portage salarial les charges sont les mêmes que dans le salariat conventionnel et correspondent aux charges patronales et salariales.

Elles financent la sécurité générale afin d’avoir accès à des prestations de service social tel que le chômage, la retraite ou encore l’assurance maladie.

Laisser un commentaire