Le portage salarial, protéger le travailleur tout en préservant son indépendance

Aujourd’hui le marché de l’emploi a bien changé, les indépendants demandent flexibilité et protection. C’est pourquoi, on a vu l’émergence de nouvelles solutions comme le portage salarial qui se trouve à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat. Les consultants, les entreprises clientes ainsi que les sociétés de portabilité salariale ont bien compris l’intérêt de ce mode d’emploi et se tournent de plus en plus vers ce nouveau type d’emploi.

Un indépendant porté comme un salarié

Les consultants souhaitent une liberté dans le choix de leurs missions ainsi que leurs rémunérations le tout en restant protégé de la même façon qu’un salarié classique comme :

  • Assurance maladie

Elle permet au salarié de continuer à percevoir une rémunération durant en cas d’incapacité de travail alors qu’un auto-entrepreneur ne touchera rien et devra donc piocher dans ses ressources personnelles

  • Chômage

Cette cotisation est là pour fournir un revenu au salarié en situation de chômage. Ainsi lorsqu’il ne travaille pas il percevra tout de même de l’argent (moindre que son salaire) afin de pouvoir continuer à vivre tandis que l’auto-entrepreneur devra encore une fois devra prendre de son argent mis de côté.

  • Retraite

Tout au long de sa vie, le salarié cotise à la retraite pour que lorsqu’il arrête de travailler il puisse continuer à encaisser de l’argent. Plus il a cotisé longtemps, plus il gagnera par la suite. C’est pourquoi l’auto-entrepreneur doit lui anticiper cela car il ne cotise pas et donc n’aura pas de revenu à la retraite hormis ce qu’il a mis de côté durant sa carrière.

C’est pourquoi le portage salarial couvre ces cotisations et assure donc une sécurité à l’indépendant en cas de problème.

Ce statut de porté permet aussi de bénéficier d’autres avantages qu’on retrouve dans le monde du salariat classique. Par exemple, dans beaucoup d’entreprises, il recevra tous les mois son salaire alors qu’un auto-entrepreneur devra souvent faire une avance de trésorerie en attendant d’être payé par son client. Une facilité au crédit découle logiquement de cette garantie de salaire pendant qu’un auto-entrepreneur se verra très souvent pas pris au sérieux par les banques. Il bénéficie aussi des frais professionnels tels que les tickets restaurants, les frais de déplacement, etc…

Un accompagnement personnalisé

Un des nombreux avantages du portage salarial est aussi la gestion administrative. Lorsqu’un consultant est porté il n’a aucune paperasse à effectuer. Tout est géré par la société de portage, il suffit juste que le consultant trouve sa mission avec un client et prenne contact avec la société de portage. Cette dernière s’occupera du contrat ainsi que des facturations. C’est un gain de temps énorme ainsi qu’une tranquillité supplémentaire.

De plus, certaines entreprises proposent un conseiller dédié qui restera à la disposition du porté pour les éventuels problèmes qu’il pourra rencontrer que cela soit sur ses fiches de paies ou encore sur son contrat. 

Une rémunération plus basse qu’un auto-entrepreneur

Un auto-entrepreneur touchera environ 76% de son chiffre d’affaires car c’est lui qui gère toutes ses missions ainsi que son administratif. Un porté sur sa fiche de paie recevra son CA déduit des cotisations que nous avons mentionnées précédemment ainsi que les frais de gestion conservés par l’entreprise (Entre 3% et 12%). Effectivement, comme tout ce qui est papier est géré par la société de portage, cette dernière récupère des frais relatifs à cette gestion.

Le portage salarial présente énormément d’avantages et on comprend pourquoi de plus en plus d’indépendants se tournent vers ce type de contrat qui permet liberté et sécurité. On peut imaginer qu’avec l’augmentation constante du nombre d’indépendants en France, ces derniers iront vers le portage et les entreprises qui de ce domaine sont promises à un bel avenir.